Si cette lettre ne s’affiche pas correctement merci de vous rendre ici


Les rumeurs sont vraies : en mars 2016, il y aura 50% moins de Québécois à la Rotonde (le calcul est rapide car nous sommes deux).

Après 4 belles et riches années passées en France, j’ai pris la décision de rentrer au pays. Même si l’idée de quitter le vieux pays me pèse déjà sur le cœur, je ne vous cache pas ma joie de retrouver le Québec.

J’ai atterri à la Rotonde-Ecole des Mines peu de temps après mon arrivée à Saint-Étienne. J’ai donc, en grande partie, découvert la France au travers de mes projets et rencontres professionnelles. Je suis sincèrement persuadée que je n’aurais pu trouver mieux. Quelle chance d’avoir coordonné la Fête de la Science dans la Loire et fait autant de belles rencontres !

Je profite de cette lettre pour remercier toutes les personnes avec qui j’ai eu la chance de collaborer. Et qui sait, je vous reverrai peut-être au Québec...Par contre, je vous avertis, ce sera votre tour d’avoir un accent !

Amicalement, Valérie Harvey Chargée de projet à la Rotonde


Mondo Minot 2, ils reviennent !

2 années après Mondo Minot 1 et forts de son succès, nous avons conçu et réalisé une nouvelle édition de l’exposition, proposant aux petits curieux de 2 à 7 ans de découvrir les sciences et le monde qui nous entoure en s’amusant.

Cet hiver, les portes de Mondo Minot 2 s’ouvrent sur 4 univers à explorer, lieux de tous les possibles.

-Le monde de la lumière. Il s’agit d’un espace immersif dédié à la lumière, aux ombres, aux images et aux couleurs. Espace dans lequel le jeune public se retrouve plongé dans une pénombre prononcée afin de pouvoir découvrir les étranges propriétés de la lumière sous toutes leurs formes.
-L’espace Débrouille. Ici, les petits malins relèvent le défi de réaliser la construction la plus haute possible. Pour mener à bien cette mission, ils disposent de pièces magnétiques, d’objets en bois, en plastique et autres matériaux... et doivent faire preuve de persévérance et d’habileté.
-Le monde du vivant. Dans une atmosphère sauvage où les fougères et les lianes occupent l’espace, les enfants expérimentent et manipulent, éveillent leur odorat, touchent, écoutent et observent le monde qui les entoure.
-Enfin, la yourte a retrouvé sa place au cœur de cette exposition. En son sein, les enfants sont invités à faire une pause le temps d’une lecture ou d’un conte.

Un plongeon dans un univers imaginaire où la curiosité est libre de s’éveiller.

En savoir plus sur l’exposition


L’école des Mines accueille les enseignants d’école primaire

Après des heures de préparation, on y est ! Jeudi 4 février, 17h les salles de l’école des Mines sont installées, prêtes à accueillir les 40 enseignants des écoles de Saint-Etienne qui ont choisi cette formation.
2 heures, préparées par des doctorants de l’équipe des Mines en lien avec des personnes de l’éducation nationale, tout cela piloté par le Centre Pilote Main à la Pâte.

L’idée : faire parler pédagogues et scientifiques sur des sujets en lien avec les programmes scolaires, mais sur un contenu destiné directement aux enseignants. Ils ont fait leur choix entre l’air et la matière / la classification du vivant et le climat et assistent donc à deux « animations conférences » pendant la soirée.

Les félicitations des enseignants nous le confirment : on ne parle jamais assez de sciences en école primaire !


27 étudiants de l’université dans les classes

Encore une fois cette année, les étudiants scientifiques de licence 3 de l’Université Jean Monnet sont motivés par l’option ASTEP ! Ils sont 27 à s’être engagés dans cette option pour vivre des projets scientifiques en classe de primaire. Début de leurs interventions auprès des élèves après les vacances de février.

En attendant, ils préparent le projet avec l’enseignant et ont suivi une session de préparation à l’ASTEP. Nouveauté cette année : la Rotonde leur a transmis une boîte à outil de « vulgarisation scientifique », pour qu’ils puissent être le plus adaptés possible au niveau des élèves.


Formation : Communication et vulgarisation scientifique

17 doctorants de l’école doctorale de Saint-Étienne (dont 12 de Mines Saint-Étienne) ont suivi une formation en communication et vulgarisation scientifique avec La Rotonde.
Le but de la formation est de les initier aux bonnes pratiques de la communication et de les sensibiliser à l’importance de faire découvrir leurs travaux de recherche et leur métier auprès de la société civile.

Après la théorie, ils doivent maintenant se prêter au jeu de la médiation.
Qui sait, leur route croisera peut-être la vôtre lors de nos prochains événements !


Villes et inégalités : quelles perspectives ?
Tel est le thème de la formation proposée aux enseignants du second degré les 11 et 12 février prochains
Après une première journée de réflexion et d’observation de la situation lyonnaise, c’est sur la question de la réhabilitation des quartiers paupérisés du centre-ville de Saint-Etienne que s’engageront les échanges le lendemain, notamment lors d’une table ronde animée par La Rotonde en présence de
Georges Gay, professeur des universités à l’UJM,
Pierre Raymond, professeur de philosophie au lycée Fauriel,
Jean-Michel Dutreuil, architecte et enseignant à l’ENSASE
et Jean-Pierre Berger, adjoint au maire de Saint-Etienne, chargé du développement durable, des transports et du logement.
En après-midi, un parcours sera proposé dans le quartier Beaubrun-Tarentaize avant des projections de documentaires à la Cinémathèque de St-Etienne.

Consulter le programme



La Fête de la Science 2016 !

La Fête de la Science en Rhône-Alpes se déroulera du 8 au 16 octobre sous le thème de l’alimentation pour tous !
La réunion de lancement départemental se tiendra le mardi 8 mars à l’École des Mines de Saint-Étienne.
N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez devenir partenaire ou porteur de projets de la Fête de la Science Loire/Rhône-Alpes 2016.

En savoir plus

 
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'info, c'est possible !: {LINKS}